LE MOT DU PRESIDENT

 Il n’y a pas de profession qui un jour n’ait pas eu besoin de se fédérer. Sans union, aucune profession ne peut faire face à toutes les contraintes, de quelques natures qu’elles soient, qui vont jalonner sa route. Cela, notre profession l’avait rapidement compris et c’est dès 1993 que le SY.NA.FA.VIA (Syndicat National des entreprises de travail à Façon de la Viande) a vu le jour. Vingt années plus tard, plus que jamais le SY.NA.FA.VIA a besoin que les sociétés prestataires de services en transformation de viandes viennent le rejoindre.

En effet, il est une évidence que cette profession doit avoir une indépendance totale vis-à-vis de ses donneurs d’ordres et cela pour des raisons notamment de sécurité juridique.  

Le travail accompli par le SY.NA.FA.VIA est indéniable, en voici deux exemples :

  • la reconnaissance juridique de la profession en 1996 par le Ministère du Travail, ce qui a permis une sécurisation de la relation donneurs d’ordres/prestataires de services
  • la création tout d’abord en 2003 d’un audit social puis en 2015 du Référentiel de la Prestation de services, SYNA/06-2017/V02 dans sa dernière version, permettant de moraliser la profession et d’apporter une sécurité juridique aux donneurs d’ordres. 

En 2014, pour des raisons de représentativité, une fédération de donneurs d'ordres a su manoeuvrer pour que les plus importantes sociétés de prestation quittent le SYNAFAVIA et rejoignent cette fédération. Au delà du fait que cela a fragilisé le SYNAFAVIA, cette démarche pourrait aboutir à réintroduire un risque juridique vis-à-vis de la relation donneurs d’ordres/prestataires.

Aussi, nous avons besoin que vous, prestataires de services, nous rejoigniez pourvu que vous partagiez ce souhait d’indépendance, de représentativité et de moralisation de la profession.

 

Lionel LAURENT

Actualités

Not a valid request: SELECT *, news.id AS nid FROM news LEFT JOIN news_types AS nt ON nt.id = news.type ORDER BY news.date DESC